Opéré avant la naissance

Il est désormais possible d’intervenir dans le ventre de la mère. Une technologie impressionnante!

matieregrise_1_doc

La technologie est telle qu’actuellement, il est possible d’en savoir énormément sur un enfant à naître. Notamment, et c’est l’une des épreuves les plus dures pour les futurs parents, lorsqu’un fœtus est en souffrance et risque de ne pas arriver à terme. Il y a peu, les médecins se retrouvaient démunis. Aujourd’hui, il existe une solution: l’opération dans le ventre de la mère. L’un des pionniers de cette technologie est un chirurgien belge, que l’équipe de Matière Grise a suivi avec intérêt. Le reportage emmène les spectateurs à la rencontre de couples qui n’ont pas grand-chose en commun, excepté l’angoisse.

Ce genre d’opérations très sensibles n’est pratiquée que dans des cas graves et souvent urgents. Par exemple? Un fœtus avec des poumons sous-développés, un autre qui ne grandit pas correctement, avec de fortes probabilités que l’enfant meure in utero ou qu’il naisse en trop mauvaise condition pour survivre. Alors, les parents tentent le tout pour le tout. Bien sûr, il y a des risques. L’intervention peut échouer ou déclencher une fausse-couche. Mais un succès peut offrir une fin de grossesse tranquille…

Avec des techniques extrêmement précises et une équipe très motivée, les chirurgiens exploitent les progrès de la technologie pour permettre aux futurs bébés de (sur)vivre. Le document de Matière grise, qui propose des extraits d’opérations, est aussi impressionnant que porteur d’espoir. La médecine ne peut évidemment pas réaliser l’impossible au quotidien et les déceptions sont violentes. Mais chaque victoire est un petit miracle.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité