Bourreaux et victimes

Esclaves des animaux qu'ils tuent.

avecsanghommes_1_arte

Les abattoirs font fréquemment parler d’eux pour les conditions atroces dans lesquelles les animaux sont exécutés. En marge de ce scandale, Arte s’intéresse aux employés de l’abattoir de Vitré (en France). Une entreprise dans laquelle on débite 600 bovins et 1.200 agneaux au quotidien, à un rythme effréné et au milieu d’un boucan assourdissant. Des conditions de travail particulièrement pénibles pour les travailleurs. Non seulement le boulot est physique, prenant – les accidents ne sont pas rares -, mais en plus il a de quoi plomber le moral des plus optimistes. Souvent considérés comme des monstres sans cœur, incapables de parler de leur journée à leurs proches, beaucoup de ces ouvriers sont en souffrance. Pendant un an, les réalisateurs de Avec le sang des hommes se sont confrontés à un pan de la chaîne alimentaire qu’on préfère ne pas considérer. Terriblement humain.

Plus d'actualité