Yves Montand, le portrait

Yves Montand, né Ivo Livi, a bataillé pour imposer sa légende. Karl Zéro lui tire un portrait incomplet.

yves_montand_1_france_5

« J’ai perdu mes certitudes, mais gardé mes illusions », lâchait Yves Montand au soir de sa vie à son ami Jorge Semprún. Quelles certitudes, quelles illusions?, s’interroge Karl Zéro dans un commentaire un poil ampoulé. La première d’entre elles est tenace et sentimentale: l’avenir, veut-il croire, sera communiste – sa famille a fui l’Italie de Mussolini pour Marseille. Et si les débuts de Montand dans la chanson – sous le patronage de la môme Piaf qui le croque et le quitte – n’ont rien d’engagé, ses textes prennent une couleur politique dès que Simone Signoret entre en scène. Ensemble, ils forment un couple iconique et portent haut les espoirs de la gauche. Alors forcément, la machine arrière coince un peu lorsqu’en 1956, en voyage dans les pays de l’Est, Montand approche la réalité brutale de l’idéal communiste.

Toujours guidé par une Simone plus avisée que lui, le chanteur comédien recule, rectifie, fustige désormais tous les totalitarismes – aidé en cela par le réalisateur Costa-Gavras, qui avec Z, L’aveu et État de siège lui offre des rôles parmi les plus marquants de sa carrière. Montand a laissé derrière lui faucille et marteau, il va peu à peu adopter la tendance néo-libérale de la France des années 80. L’ex-communiste a fait du chemin, emporté et sincère jusque dans ses erreurs. Mais si le documentaire souligne son ambiguïté, il peine à la saisir – comme il peine à éclairer la complexité derrière le charme et l’action. La faute sans doute à un montage décousu, évoquant pêle-mêle Marylin Monroe, l’affaire Drossart (son hypothétique fille illégitime) ou les sombres révélations de Catherine Allégret (concernant des abus quand elle était enfant), sans trouver d’unité au portrait. Restent les interventions des proches de Montand – son neveu, Kouchner, Castaldi, Costa-Gavras –, qui apportent un peu de relief à l’ensemble.

Sur le même sujet
Plus d'actualité