Face aux juges

Les avocats se suivent sans se ressembler, dans La loi de…

laloidesimon1_rtbf

Il n’y pas si longtemps, celle qui faisait la loi, c’était Barbara (Josiane Balasko). Mais au bout de trois épisodes, l’actrice a préféré ranger sa toge au vestiaire. Une décision qui n’arrangeait pas du tout France 3 (productrice du show) puisque les audiences étaient excellentes, les critiques enthousiastes et le public conquis. C’est donc Alexandre (Gérard Jugnot) qui a pris la relève. Pour trois épisodes, à nouveau. Restait à trouver son remplaçant, quand la trilogie s’est achevée. Et c’est au tour de Simon de jouer les as du barreau dans La loi de Simon.

Contrairement à ses prédécesseurs, Simon n’aura droit qu’à un épisode. Ils sera incarné par un acteur qui se fait trop rare dans le paysage audiovisuel: Daniel Prévost. Ce dernier joue Simon Varlet, un avocat sans foi ni loi (plutôt ironique) pour qui seule importe la victoire. Mais, après une énième entorse à la déontologie, on lui assigne un cas commis d’office. Simon se coltine la défense d’un prêtre accusé d’avoir tué l’un de ses paroissiens. L’avocat accepte de demander l’acquittement même s’il est persuadé que son client devrait être condamné, même si, entre Simon et la religion, ce n’est pas franchement une histoire d’amour.

Plus les preuves s’accumulent, moins le pénaliste croit à la culpabilité de son « protégé ». Et si l’homme d’Église disait la vérité et refusait simplement de s’exprimer, pour respecter son serment? Une fois le procès terminé, cela sera au tour de Benjamin – alias Richard Anconina – de prendre le chemin du palais de Justice. Il laissera ensuite sa place à Zabou Breitman (dont le personnage n’a pas encore de prénom, apparemment). Vous l’aurez compris, la série est loin d’être terminée… 

Plus d'actualité