Pour le bonheur des mélomanes

Les examens approchent: c'est la saison du concours Reine Elisabeth.
 

concoursreineelizabetgh_1_belga

Après le violon, place au piano. Du 9 au 14 mai, vingt-quatre musiciens prendront part aux demi-finales du Concours Reine Elisabeth. À l’heure d’écrire ces lignes, nous ne savons pas si les deux seuls pianistes belges présélectionnés, Florian Noack et Yannick Van de Velde, ont pu franchir les épreuves qualificatives (du 2 au 7 mai). Dans un concours international où la majorité des candidats viennent des États-Unis, du Japon ou encore de Corée du Sud, la présence de « petits Belges » à ce stade ferait le bonheur des mélomanes, aux yeux desquels l’événement reste une marque importante de la culture nationale. Les 12 virtuoses sélectionnés pour la finale se produiront au Palais des Beaux-Arts du 23 au 28 mai, accompagnés par l’Orchestre national de Belgique. Le Concours se conclura en apothéose par le traditionnel concert de clôture le 9 juin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité