Volkswagen, das Skandal

Volkswagen, heurs et malheurs d'un géant de l'automobile

volkswagen_2_arte

Ah, la voiture allemande… Cette fameuse « deutsche qualität » reconnue par tous et symbolisée par Volkswagen, déclaré premier constructeur automobile du monde en 2015. C’était un beau roman, c’était une belle histoire, c’est un scandale d’aujourd’hui. Car quelques mois plus tard, le groupe est accusé d’avoir truqué les tests anti-pollution de certains de ses véhicules – plus de 11 millions au total. L’affaire provoque la démission du président du directoire de Volkswagen et éclabousse l’entreprise. Et ce n’est pas cette enquête qui allègera le blâme: retraçant le chemin suivi par la « voiture du peuple » depuis ses débuts dans l’Allemagne nazie, les auteurs dévoilent les pratiques pas très orthodoxes mises en place dans le passé par un constructeur décidé à régner sur le marché. Ou comment se tirer une balle dans le pneu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité