L’inspiration au pouvoir

Un film qui remet le rêve à sa juste place…

microbegasoil_2_isopix

Plutôt à l’étroit dans sa classe et dans sa vie, Daniel, dit Microbe, sympathise avec Théo, un autre ado différent, surnommé Gasoil par son entourage. Un peu artistes et beaucoup rêveurs, les deux amis se mettent à bricoler un drôle d’engin roulant qu’ils ne tardent pas à lancer sur les routes de France. Cinéaste par excellence du bricolage et de l’artisanat, Gondry (Eternal Sunshine Of The Spotless Mind) est un éternel réenchanteur du monde. Le type même qui vous rebooste le moral à coup d’images naïves et cotonneuses lorsque l’écume des jours et l’actualité chagrine vous mettent la vie sens dessus dessous. Mais avec une énergie créatrice qui va toujours au-delà de la « simple » fantaisie. Ici, c’est son adolescence que Gondry revisite avec sa machine à remonter le temps. A travers le portrait à contre-courant de deux jeunes d’aujourd’hui, nous rappelant le temps béni des cabanes dans les bois. Opposé au diktat des modes, c’est un vrai film engagé qu’il signe sans le savoir. Car dans un monde qui a oublié la magie du rêve, on a besoin plus que jamais du pouvoir de l’imagination.

Plus d'actualité