Norman fait un tour en taxi

L'humoriste né sur Internet raconte son succès sur la banquette arrière de Jérôme Colin.

heptaxi_2_belga

Un petit appartement parisien mal rangé, une caméra fixe, des thèmes de la vie quotidienne sur lesquels digresse un jeune au look banal. La méthode Norman est simple et efficace: parler – avec humour – de sujets dans lesquels les jeunes se retrouvent. Un dispositif presque austère, qui a  pourtant permis à Norman Thavaud, a.k.a. Norman fait des vidéos, de devenir un des youtubers français les plus populaires, le symbole de cette génération d’artistes 2.0. Et accessoirement d’être invité à monter dans le monospace bleu et jaune de Jérôme Colin pour ce nouveau numéro de Hep Taxi! Au fil d’une course qui fait le tour de la capitale, le comédien se livre sur son parcours qui l’a fait passer en quelques années du fond de sa chambre de ch’ti aux plus grandes salles de l’Hexagone.

Parti de presque rien, il affole aujourd’hui les compteurs. Sur Internet, son berceau, il vient de dépasser le milliard de vues, tout ça en parlant de son club de ping-pong, de ses techniques de drague ou de son chat… Ce carton online lui a ouvert depuis les rideaux de la scène. Avec ses potes youtubers (Cyprien, Hugo…) d’abord, puis en solo. Il a entamé l’année passée une tournée qui l’emmène en France, en Suisse et bientôt chez nous avec son spectacle Norman sur scène. Le succès, fulgurant, lui permet de remplir les salles et… son compte en banque. Youtube, hébergeur historique de ces nouveaux humoristes, vient de proposer 100.000 € annuels aux vingt plus populaires d’entre eux pour les garder sur sa plate-forme. Plus récemment, le comique aurait touché 4 millions d’euros en vendant la régie publicitaire qui gérait sa chaîne Youtube et dont il était actionnaire avec Cyprien et Squeezie. Il ne devrait pas avoir trop de mal à régler la course…

Sur le même sujet
Plus d'actualité