Le film du jour: Pas son genre

Not' genre

passongenre_3_isopix

Emilie Dequenne est belle et attendrissante comme une petite reine des faubourgs. En 2002, elle séduisait, plantée dans des frusques Prisunic, le ronchon Jean-Pierre Bacri dans le délicieux Une femme de ménage. Déjà une histoire de lutte des classes. Mais moins classe. Ici, l’actrice belge incarne une shampouineuse décolorée qui fait s’arrêter net devant sa vitrine un professeur de philo parisien plutôt beau gosse, échoué pour quelques jours en banlieue. Lucas va démêler la pelote de ce sujet bateau pour tricoter la plus sensible de ses fables sociales. Dépassé par la fragilité d’une actrice qui lui donne tout dans une scène de karaoké à tomber de beauté, le cinéaste filme ses larmes pudiques comme le journal intime d’une femme amoureuse. Si Lucas sort avec grâce des sentiers balisés de la romcom, Dequenne, elle, solaire, offerte, et plus libre encore, s’est échappée de son film à thèse (peut-on s’aimer, si dissemblables?) pour faire battre le cœur, immense de tristesse, de la solitude amoureuse. Vraiment not’ genre, cette fille!

Sur le même sujet
Plus d'actualité