Jardins d’ici et d’ailleurs: Villa d’Este

Admirable frustration

jardinsiciailleurs_2_arte

Chacun compense comme il peut. Le cardinal italien Hippolyte d’Este se voyait bien pape – il devra se contenter d’un poste de gouverneur de Tivoli. Pour montrer au monde sa vigueur et sa puissance, il décida de ravager une partie du village, de dévier un cours d’eau, de piller la villa d’Hadrien et de façonner la montagne pour réaliser ce qui deviendra l’un des joyaux paysagers de la Renaissance italienne. Riche de multiples bassins, de jets d’eau élaborés, de grottes, de cascades et de nymphées, le jardin créé par Pirro Ligorio inspira Fragonard et Liszt. Véritable livre de mythologie antique à ciel ouvert, ce bijou d’allégories est ici présenté par le paysagiste Jean-Philippe Teyssier qui signe une belle collection sur les jardins d’Europe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité