Seiji Ozawa, maître passionné

Rencontre avec un chef d'orchestre passionné.

seiji_ozawa_2_france_2

Dans un livre de conversations avec le grand chef d’orchestre Seiji Ozawa, l’écrivain Haruki Murakami reconnaît qu’ils ont un point commun: une passion pure pour le travail. A lire la liste des compositeurs auxquels Ozawa s’est confronté (elle a de quoi tapisser toute notre rubrique Immanquables), on comprend la remarque de Murakami. Élève de Karajan, repéré par Bernstein, il aura défendu des compositeurs plus difficilement accessibles, comme Ligeti, Xenakis ou Messiaen. A 80 ans, Ozawa a droit ce soir à son portrait, du côté de France 2. Le titre, Le souffle de la musique, est à l’image de ce personnage, infatigable et volontiers altruiste.

Plus d'actualité