Unis pour le pire

Complément d'enquête se penche sur les frères Abdeslam.

abdeslam3_isopix

C’est l’histoire de deux frères, nés dans une famille de cinq enfants. Deux gamins français ayant grandi à Bruxelles. Des adolescents difficiles, comme tant d’autres. Mais leur trajectoire ne s’arrête malheureusement pas là. On ne sait pas très bien comment ni pourquoi, mais au lieu de se tirer vers le haut – comme les membres de fratries le font souvent -, ils se sont entraînés vers le fond. Ils ont cru à des inepties: une vision déformée de leur religion. Ils ont refusé d’écouter la majorité, qui leur rappelle que toutes ces idées ne sont qu’hérésie. Ils finissent par percevoir le meurtre d’innocents comme un devoir. Brahim – puisqu’on parle ici des frères Abdeslam – mourra en accomplissant sa mission terroriste, à Paris. Salah est en vie. Pourquoi? L’enquête le déterminera. Une chose est sûre, ces deux frères ont commis des actes inexcusables. Ce faisant, ils ont exposé leurs proches, dévastés, à l’opprobre public. Si c’est ça le sens de la famille…

Sur le même sujet
Plus d'actualité