Une catastrophe à l’échelle mondiale

Le 26 avril 1986, la ville de Tchernobyl entrait dans les horreurs de l'Histoire.

tchernobyl1_isopix

Près de trente ans après, le mot Tchernobyl éveille encore une grande inquiétude. A raison. Si le pire accident nucléaire civil de l’histoire (suivi par Fukushima) a eu lieu en 1986, les répercussions s’en ressentent encore aujourd’hui. Et les risques dus aux émanations radioactives sont loin d’être écartés. Retour aux sources se penche sur cette fameuse nuit du 26 avril, durant laquelle la très moderne centrale de Tchernobyl, en Ukraine (en URSS, à l’époque), effectuait un test de sécurité. Test qu’on peut qualifier de cuisant échec puisque le réacteur 4 explose, libérant des radiations mortelles pour toute la région. Dans un premier temps, le gouvernement soviétique préfère taire l’incident. Avant d’évacuer la population en urgence. Trop tard: Tchernobyl fera de très nombreuses victimes, en URSS et partout en Europe. De quoi considérer Tihange et Doel avec réserve.

Sur le même sujet
Plus d'actualité