L’insertion, un sport d’endurance

Une course d’endurance

insertion1_f2

Le décrochage social peut avoir des conséquences terribles. Il ne semble y avoir aucune solution miracle, une fois la rupture consommée. Mais des associations s’emploient au quotidien à trouver des pistes de réponses. Comme Viltaïs, qui prend en charge des jeunes de moins de 25 ans en grande difficulté sociale dans ce qu’on appelle un Programme de mise en insertion (PMI). Durant sept mois, l’organisation leur offre un défi concret, avec un objectif clair. Viltaïs a monté une écurie moto de courses d’endurance et emmène ses protégés sur les courses. Les jeunes participent à la réussite de l’écurie sur le terrain avec un rêve commun: devenir champion du monde. Le film de ce soir s’intéresse non seulement à la valeur sociale mais également sportive de l’initiative. De quoi inspirer d’autres projets. Ou tout du moins alimenter un débat ô combien indispensable…

Sur le même sujet
Plus d'actualité