L’une vit, l’autre pas

Céline et Marina ont toutes deux été battues dans leur enfance.

parentscriminels_2_france_2

La première est parvenue à échapper aux coups de son père, la seconde est morte à 8 ans des sévices infligés par ses parents – comme quelque 700 enfants en France chaque année. S’appuyant sur ces deux exemples, le film d’Amal Mogaïzel analyse les dysfonctionnements responsables de tragédies que la société peine à accepter de voir: le manque de formation des gendarmes, la difficulté pour les pédiatres de briser la relation de confiance instaurée avec les parents, la marge de manœuvre parfois limitée des services sociaux… et l’assimilation du signalement à de la délation dans un pays où la famille reste sacrée. Une pertinente réflexion sur notre conception de l’enfant comme sur la nécessaire remise en question des institutions. A compléter avec le documentaire qui lui fait suite, le délicat et poignant Meurtre en famille.

Sur le même sujet
Plus d'actualité