Ben Harper, fils de blues

Il a récupéré ses Innocent Criminals, dont il s'était séparé il y a huit ans, et revient avec un album simplement intitulé "Call It What Is It"

alcaline_1_photonews

Replongeant bien dans les envies de blues que Ben Harper nourrit depuis plus de trente ans. Son groupe fétiche, avec lequel il se produisait depuis 1994, avait besoin de prendre du recul, a-t-il rappelé plusieurs fois. Sans éclats de voix entre les membres. Plutôt une pause pour faire germer d’autres projets. Comme « Childhood Home », cet album que Harper a enregistré avec sa mère en 2014. Ou bien « Get Up! », galette entièrement blues enregistrée avec l’as de l’harmonica Charlie Musselwhite, collaborateur de Muddy Waters. Les deux hommes se sont rencontrés lors d’une prestation avec John Lee Hooker. Reparti pour un tour avec les Innocent Criminals, Harper viendra défendre son nouvel album sur Alcaline avant une tournée en France et un concert à Forest National en octobre prochain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité