Un homme de mots

Bernard Pivot s'installe dans la Grande librairie.

grandelibrairie_1_belga

De 1975 à 1990, son gourmand amour de la littérature enchanta nos pauvres vendredis soir. Bernard Pivot, joyeux chef d’orchestre de la regrettée Apostrophes, rend visite cette semaine à l’un de ses meilleurs successeurs, le pétillant de malice François Busnel. Deux fabuleux guides au pays des livres, qui évoqueront celui tiré de la conférence-performance proposée l’an dernier par Pivot au Théâtre du Rond-Point de Paris. Au secours! Les mots m’ont mangé, clame le personnage créé par l’ancien animateur, un écrivain récompensé du prix Goncourt qui apprend la complexité de la vie grâce à celle de la langue. Une drôle d’histoire et un réjouissant moment.

Plus d'actualité