Philippe Katerine dans Alcaline

Toujours la banane

philippe_katerine_1_france_2

A l’aube de la sortie de son nouvel album, Le film, il y a toujours des dizaines de choses qu’on ne parvient pas à saisir chez Philippe Katerine. La variété française le résume à Louxor, j’adore ou à La banane, tubes guignolesques qui effleurent à peine l’univers à la fois riche, joyeux, poétique, dingue ou onirique de cet artiste tombé dans l’ironie quand il était petit. Le compagnon de Julie Depardieu, 47 ans, à ses heures écrivain (Doublez votre mémoire), acteur (il est le méchant de La tour 2 contrôle infernale) ou animateur (sur France Inter), a fait de ses angoisses et de son éternelle insatisfaction un moteur. Déjà bien avant que son visage n’arrive jusqu’à nous. Et donc, bien avant qu’Alcaline ne l’invite pour passer un « moment parfait » – c’est le titre du très beau single/clip qui accompagne son retour.

Sur le même sujet
Plus d'actualité