Ronronthérapie

Chevelure hirsute et longue barbe, Clovis Cornillac a revêtu le look du parfait aventurier.

rdvterreinconnue_3_rtltvi

Certes un peu plus propret que Léo dans The Revenant, il se devait en effet de faire un effort de présentation pour ses nouveaux hôtes: les Miao de Chine. Mais attention, ici, pas de rôle à jouer. Il faut pouvoir être vrai et s’abandonner complètement à cette nature sauvage investie par une communauté autochtone. Frédéric Lopez n’est jamais loin, sans pour autant mener l’invité à la baguette, le présentateur accompagne sans s’imposer et laisse les choses se produire naturellement. En compagnie d’une équipe technique réduite, Clovis Cornillac s’est donc laissé transporter un peu, beaucoup, mais certainement pas aveuglément, comme le titre de son premier film en tant que réalisateur.

L’ethnie des Miao vit dans la province du Guizhou, au sud du pays. C’est dans cette région accidentée que le comédien a vécu une immersion de dix jours dans un village hissé au sommet d’un pic rocheux. Ce peuple de montagnards a partagé sa culture, ses traditions et son mode de vie avec le Français de 47 ans, qui n’a pas hésité à mettre la main à la pâte lorsqu’il a fallu récolter le riz. C’est un moment essentiel pour les Miao qui vivent principalement de la riziculture et des réserves accumulées tout au long de l’année. Dépaysant, c’est le terme: à Paris, c’est plutôt la pollution que l’on sème. Après Arthur chez les Quechuas, Clovis Cornillac est la 18e personnalité à tenter Rendez-vous en terre inconnue. On sait déjà que la prochaine à décoller vers cette aventure unique est l’actrice Mélanie Doutey. Frédéric Lopez peut ronronner chez les Miao: son concept, qui a débuté en 2004, remporte toujours un franc succès en termes d’audience.

Plus d'actualité