La Moto GP grandit!

Pendant que la F1 est en quête de spectacle, la Moto GP continue de séduire. Reprise des hostilités ce dimanche, au Qatar.

motogp_2_photonews

« La Moto GP, c’est cool et bien plus excitant à regarder que la F1. Il y a beaucoup plus de compétition et de suspense! Je meurs d’envie de prendre un jour le guidon d’un de ces bolides! » Si ces aveux de Lewis Hamilton, champion du monde en titre de… F1, ont récemment pu surprendre, ils confirment le ressenti général des observateurs neutres, quant au spectacle offert par la moto ces dernières années. En témoignent aussi deux récents records symboliques: l’audience télévisée mondialement historique de la dernière course de l’année 2015 et les 2,7 millions de spectateurs cumulés sur les circuits, tout au long de la saison dernière.

Ce 68e championnat du monde, qui démarre comme de coutume en nocturne au Qatar, promet lui aussi. Après leur mémorable face-à-face entre Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, son coéquipier chez Yamaha, en lice à 37 ans pour un dixième titre, qui a vu la victoire finale du premier, les deux vedettes risquent de devoir compter sur une future star espagnole: Maverick Viñales, 21 ans, qui a démontré d’impressionnantes aptitudes au cours des derniers tests de la saison, sur sa Suzuki. Sans compter que derrière, sur Honda, Marc Márquez (champion du monde 2013 et 2014) et Dani Pedrosa devraient au moins rester en embuscade, comme Andrea Iannone (Ducati), parmi les vingt-deux pilotes engagés.

Souvent disputée et considérée comme l’une des plus difficiles du calendrier, la course d’ouverture permettra à chacun de se jauger par rapport aux dernières nouveautés (électronique, pneus…). En Moto 2, on gardera bien sûr un œil sur l’évolution de notre compatriote Xavier Siméon, septième dans sa catégorie l’an dernier, et deuxième ici même il y a douze mois. Bref, tous les ingrédients semblent de la partie pour nous garantir une saison à nouveau palpitante!

Sur le même sujet
Plus d'actualité