Au Cashemire, une des zones les plus militarisées au monde

En Asie, un peuple sans État

cachemire_3_france_5

Ce fut, avec le conflit israélo-palestinien, le premier gros dossier posé sur le bureau de l’ONU. Septante ans plus tard, la question du Cachemire, territoire conjointement revendiqué par l’Inde et le Pakistan, n’y est même plus débattue. Rien n’est pourtant réglé dans cette zone, l’une des plus militarisées au monde, où la situation est d’autant plus délicate que les deux pays s’y opposant possèdent désormais l’arme atomique. C’est dans cette poudrière négligée par les grandes puissances internationales que se sont rendus Anne Poiret et Fabrice Launay. Leur documentaire, rigoureux, retrace la généalogie d’une guerre puisant sa source dans le démantèlement de l’Empire britannique des Indes en 1947. Et la permanence de tensions qui, utilisées notamment par des forces djihadistes en pleine croissance, ne sont visiblement pas près de s’apaiser. Pendant ce temps, un peuple sans État pleure ses morts (entre 40 et 70.000 depuis 1989) et attend de savoir ce que sont devenus les milliers de Cachemiris disparus sans laisser de traces.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité