Le bienheureux et le damné

Un duel très littéraire entre Ernest Hemingway et Scott Fitzgerald.

duels_1_france_5

Quand ils se sont rencontrés, Paris était une fête. C’est du moins ce qu’Ernest Hemingway annoncera en couverture du roman culte publié en décembre 1964, quatorze ans après la mort de Fitzgerald (photo). La première fois qu’ils se sont croisés, c’était au Dingo Bar du quartier Montparnasse. Scott, en pleine gloire, venait de publier Gatsby le magnifique et avait déjà recommandé Hem le fauché à son éditeur. C’est en suivant les missives, échangées par les deux auteurs, avec parfois l’éditeur en toile de fond, qu’est ici racontée la tumultueuse relation Fitzgerald-Hemingway. Entre respect, vénération, envie et colère, un succès chasse l’autre. Sans vraiment tenter d’explication, le documentaire suit cette amitié en mutation, des vacances partagées et discussions intimes aux propos acides et caricatures incisives.

Plus d'actualité