Du nazisme au polar

Les atrocités commises sous le Troisième Reich contiennent suffisamment d'histoires vraies pour alimenter des récits glauques par dizaines.

romanspoliciers_1_arte

La littérature a pourtant décidé de s’en emparer. Ce n’est pas nouveau. Mais aujourd’hui, ces polars ayant choisi l’Allemagne nazie comme décor ciblent le grand public. Un documentaire d’Arte évoque cette littérature policière libérée avec, au menu, les romans de Dominique Manotti – dont Le corps noir, sur les collabos français -, ceux de l’inévitable Philip Kerr, dont la « trilogie berlinoise » a marqué les esprits, ou encore les œuvres de l’Allemand Volker Kutscher, qui met en scène un commissaire au cœur de la République de Weimar. Voici leurs histoires, voici leurs visages, voici ce qui les nourrit…

Sur le même sujet
Plus d'actualité