L’ombre du dopage

Tricherie à grande échelle

reporters_426365

A quelques mois des J.O. de Rio, on sait déjà que l’ombre du dopage planera sur la compétition, particulièrement sur l’athlétisme. Des preuves tangibles ou de très lourds soupçons tendent vers l’hypothèses une tricherie organisée à grande échelle, au moins dans les équipes russes et kenyanes: de la fédération nationale aux athlètes en passant par les médecins, les coachs et même les autorités anti-dopae! Selon l’enquête de ce soir, le problème serait bien plus étendu que ce que laissent croire les suspensions et retraits de médailles (qui ont notamment touché l’équipe de 4 x 100 mètres américain et la Bélarusse Nadzeya Astapchuk au lancer de poids pour les Jeux de Londres). Depuis 2001, un athlète médaillé sur trois présenterait des tests sanguins suspects, que cela soit aux Mondiaux ou aux Jeux olympiques. Inquiétant pour la compétition, mais surtout pour les sportifs. En trichant, ils s’injectent des produits qui peuvent les tuer…

Sur le même sujet
Plus d'actualité