Les Gremlins débarquent sur Arte

Soirée monstre

gremlins2_2_doc

C’était au temps où Joe Dante « dantait ». Où, réalisateur phare du cinéma fantastique malicieux et franc-tireur, il créait des monstres faussement gentils qui, une fois lâchés sur une ville américaine, allaient mordre les fesses de l’establishment avec une férocité et une drôlerie dantesques. Nés dans les années Reagan, les Gremlins, bestioles monstrueuses sans morale, s’amusent joyeusement à pulvériser l’American Way of Life. Avec une violence d’autant plus inattendue qu’avant leur transformation (il ne faut pas les nourrir après minuit ni les asperger d’eau!), ils ressemblent à d’adorables boules de poils. Mais rassurez-vous, c’est le rire qui reste gagnant dans ces deux épisodes horrifico-comiques jubilatoires, bourrés de réjouissantes références cinématographiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité