Testons notre culture générale avec Nagui et Stéphane Bern

Pour le troisième numéro de l’émission, Stéphane Bern et Nagui se penchent sur l’histoire.

toutlemondejoue_2_reporters_

Après avoir joué avec la mémoire, le cerveau et Michel Cymes, Nagui invite Stéphane Bern à s’intéresser avec lui à l’histoire dans Tout le monde joue avec… Les présentateurs vedettes de France 2 (il ne manque plus que Laurent Ruquier et le boys band est au complet) s’associent pour une soirée à la croisée entre la culture et le divertissement. Entouré de six invités, le duo se plongera dans le passé plus ou moins proche. Entre anecdotes et détails étonnants (l’histoire égyptienne n’a rien de ténu: chronologiquement, Cléopâtre est plus proche du 1er smartphone que de la construction de la pyramide de Khéops), l’émission permettra une révision des bases et un nouvel éclairage de faits incontournables.

Couvrir toute l’histoire en une soirée est évidemment mission impossible. Pour éviter de se perdre dans les méandres des dates, Tout le monde joue avec l’histoire sera divisé en quatre manches, chacune consacrée à une période. La première se penchera sur l’Antiquité – de l’invention de l’écriture à la chute de l’Empire romain d’Occident, en 476. La deuxième s’intéressera au Moyen Âge (de 476 à la découverte de l’Amérique en 1492). La troisième reconstituera l’époque moderne (de 1492 à la Révolution française de 1789). Enfin, les spectateurs en apprendront plus sur l’époque contemporaine, qui va de la prise de la Bastille à aujourd’hui. Ce programme ambitieux, dont la deuxième partie s’annonce très franco-française, promet des moments à la fois didactiques et légers. De quoi se féliciter de sa culture générale devant le petit écran. Ou, au contraire, se promettre de (re)lire certains ouvrages. Cela fait toujours son petit effet, en société…

Sur le même sujet
Plus d'actualité