No offence, une série à l’humour trash

Sacrés Anglais

nooffence_4_france_2

Paul Abbott nourrit une affection certaine pour les personnages déjantés évoluant hors des clous. Après la famille dysfonctionnelle de Shameless et la tueuse à gages transsexuelle de Hit & Miss, le créateur britannique ouvre les portes d’un commissariat de Manchester qui ne devrait pas décevoir les fans de son humour trash. Là, sous la férule de la truculente Vivienne Deering, une équipe emmenée par l’impétueuse Dinah et la timide Joy se coltine la misère humaine d’une société minée par la drogue, la pauvreté et les conflits raciaux. Des héroïnes au langage fleuri qui font tout le sel de ces intrigues menées tambour battant et mêlant avec habileté émotion, tendresse et comique. Une formidable série qui fait la part belle aux femmes et leur offre des dialogues percutants: M. Abbott, les téléspectatrices – et les téléspectateurs – vous disent merci!

Sur le même sujet
Plus d'actualité