En souvenir d’Annie Girardot

Hommage à une légende

anniegirardot_1_france_3

Cinq ans après son décès, Annie Girardot reste une icône du cinéma français. Pour commémorer cette disparition, France 3 revient sur le parcours exceptionnel de cette fille de père inconnu (la plus grande peur de la star était d’ailleurs celle de l’abandon). Le documentaire de ce soir retrace la vie personnelle et professionnelle d’Annie Girardot qui, dans un premier temps, étudia pour devenir sage-femme, comme sa mère. C’était avant de se tourner avec succès vers sa passion, la comédie, et inspirer les plus grands réalisateurs de son époque. De Luchino Visconti à Jean Cocteau en passant par Jacques Audiard, ils ont tous été touchés par la grâce de l’actrice. Des proches de la comédienne viendront témoigner d’une personnalité aux multiples facettes, comme en témoigne son parcours hors du commun. Sa carrière fut marquée par la reconnaissance, bien sûr. Mais aussi par une période d’oubli, dans les années 80, alors qu’elle était la comédienne préférée des Français une décennie plus tôt… Oscillant entre tragédie et comédie, Annie Girardot s’est consacrée au cinéma mais aussi à la télévision et à la musique. Elle n’oublia jamais de cultiver ses amitiés. Aux récits de ses proches s’ajouteront d’ailleurs ceux des chers collaborateurs. Claude Lelouch, Michael Haneke ou Juliette Binoche rendront hommage à celle qui fut révélée au grand public par Rocco et ses frères. Dans la foulée de ce beau reportage, France 3 propose Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais… elle cause de Michel Audiard. Une autre manière de se rappeler cette grande dame du 7e art.

Sur le même sujet
Plus d'actualité