Ma sorcière bien-aimée

Quand les sorcières se nourrissent d'énergie sexuelle…

lostgirl_1_rtl

Il faut y voir une belle récompense. Après avoir séduit la critique et les spectateurs lors de sa première salve, Lost Girl a hérité d’une deuxième saison rallongée de neuf épisodes supplémentaires (22 en lieu et place de 13). Raison de plus pour les scénaristes de cette série fantastique canadienne de proposer un fil conducteur solide aux fans de la première heure. Dans ces inédits en clair, diffusés à partir de l’automne 2011 et dont l’intérêt va crescendo, Bo (Anna Silk), sa sorcière d’héroïne, va devoir trouver un moyen de stopper les plans d’un puissant ennemi. Tandis qu’en parallèle, il lui faudra encore apprendre à canaliser ses pouvoirs (elle se nourrit de l’énergie sexuelle des humains) et gérer quelques déceptions sentimentales et familiales. Un programme chargé, donc.

Sur le même sujet
Plus d'actualité