Amour, déboires et beauté

Une série romantique signée Judd Apatow

love_1g_jacobs_netflix

L’amour est déraison, comme le rapport de certains fans de comédies romantiques au réalisateur Judd Apatow. Parce qu’il rend fascinant un mec de 40 ans, toujours puceau, et parvient à glisser de vraies réflexions sur le couple derrière des titres aussi cons que En cloque, mode d’emploi. Parce qu’il produit les délires égocentrico-cash de Girls et fait tourner Paul Rudd, on a envie d’embrasser Netflix quand l’opérateur VOD commande deux saisons d’un coup à Mr. RomCom. Déjà, ça fait super plaisir à Judd. « Être à la tête d’une série, c’est comme faire un film de cinq heures: mon rêve! » a déclaré, des étoiles dans les yeux, le réalisateur des amours compliqués. Comme il a annoncé que le projet serait « moins autobiographique » que les précédents, il a totalement le droit d’être heureux, ça ne simplifiera pas la vie de Mickey (Gillian Jacobs) et Rust (Paul Rust), qui viennent de se faire larguer, en ont marre du pain sans gluten et s’apprêtent à replonger dans la complexité des mécanismes du couple.

Sur le même sujet
Plus d'actualité