Champions League: l’année du PSG?

Plus solide que jamais, la dream team parisienne entame les huitièmes de finale face à un adversaire qu’elle connaît bien

football_1_photonews

Voilà, c’est parti! Les choses sérieuses commencent en Ligue des Champions, avec les huitièmes de finale et les matches à élimination directe, qui nous mèneront jusqu’au dénouement, le 28 mai à Milan. Un stade de la compétition où, une fois n’est pas coutume, notre unique représentant belge (La Gantoise) est toujours de la partie. Et mieux encore, les valeureux Gantois ont la chance de poursuivre leur splendide parcours grâce à la magie d’un tirage au sort clément, avec la venue de Wolfsburg – en milieu de classement du championnat d’Allemagne, cette année – ce mercredi.

Mais ce mardi, deux Diables Rouges seront déjà à la fête dans le premier affrontement-choc de ces 8es – dont les matches aller s’étalent sur quatre soirées – puisque Thibaut Courtois et Eden Hazard s’en vont défier le Paris Saint-Germain, pour la troisième année consécutive. On peut même parler de grand classique dans l’épreuve, Français et Anglais s’étant affrontés à six (!) reprises en onze ans.

Mais si, souvent, l’avantage a tourné du côté de Chelsea, le PSG semble bien cette fois le grand favori. Outrageusement dominateur dans le championnat hexagonal, l’équipe de Zlatan Ibrahimovic a non seulement soif de revanche, mais surtout envie de démontrer sa valeur à l’échelon européen, elle qui n’a jamais atteint qu’une fois le dernier carré, il y a plus de vingt ans. Malgré ce vent favorable, gare, toujours, à une bête blessée. Anormalement largués en Premier League cette saison, les Blues restent capables de montrer un tout autre visage en Coupe d’Europe. Sans compter qu’ils jouissent d’un précieux avantage ici: celui du retour à domicile, là où le PSG ne s’est encore… jamais imposé! Si les Anglais venaient à contenir le puissant rouleau compresseur parisien ce mardi, tout resterait alors possible…

Sur le même sujet
Plus d'actualité