Film Belge, une comédie surréaliste

Du vent, du café borain et le canal de Willebroek

filmbelge_2_rtl_tvi

Le synopsis commence presque comme un drame ténébreux: scène 23, lent panoramique. Le vent souffle sur le canal de Willebroek. Armand soupire. Et tout dérape rapidement. Armand est un lecteur de scénario de profession. Il aime avoir la chair de poule sous son « gros chandail ». Ce personnage étrange et biscornu est au cœur de la comédie-documentaire-hautement-surréaliste Film belge, des Snuls, sortie en 1992. Jannin, Liberski, Fransolet et leurs compères signent un tableau enfilant les clins d’œil ironiques à la Belgique. La femme d’Armand est une ancienne speakerine aux tendances suicidaires et dépressives. Et notre avide lecteur de scénario ne sait pas très bien s’il doit réorienter sa carrière du côté d’une place électorale au sein du Vlaams Blok ou d’une hypothétique carrière de marionnettiste.  

Plus d'actualité