Les 25 ans de carrière de Laurent Ruquier

Laurent Ruquier fête ses 25 ans de carrière et les 10 ans d’On n’est pas couché. L’occasion pour France 2 de remercier son animateur vedette…

onatousruquier_1_belga

On peut adorer son humour ou ne pas supporter son ricanement. Admirer les débats qu’il anime ou détester les chroniqueurs qu’il recrute – souvent pour la polémique et le buzz. Personne ne peut nier à Laurent Ruquier une belle réussite professionnelle. Star du petit écran depuis 25 ans et aux commandes d’On n’est pas couché depuis dix ans, l’animateur est devenu incontournable. France 2 profite de ce double anniversaire pour consacrer une émission spéciale à sa vedette. La chaîne ne l’oublie pas: Laurent Ruquier lui a offert de nombreux hits, dont On a tout essayé ou plus récemment On n’demande qu’à en rire. La soirée sera présentée par Michel Drucker (qui d’autre?) et se penchera sur la riche carrière de Ruquier. Des premières émissions en radio à ses débuts en télé avec Rien à cirer en passant par sa périlleuse reprise des Grosses têtes (ne passe pas après Philippe Bouvard qui veut) et ses succès au théâtre, c’est un parcours à la fois diversifié et brillant que les spectateurs (re)découvriront.

Outre une imagination qui semble sans borne lorsqu’il s’agit d’inventer des concepts attractifs, la force de Laurent Ruquier réside dans sa réputation sans tache. Très peu de spectateurs ou de collaborateurs ont de réels griefs envers lui. L’animateur parvient à ménager les susceptibilités (sauf celles de l’extrême droite, mais peut-on l’en blâmer?) et n’a que très peu d’ennemis. Il a par contre énormément d’amis. Ses partenaires ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Sans oublier que bon nombre de ses anciens collègues lui doivent leur carrière. Florence Foresti, Kev Adams ou Philippe Geluck (qui doit son succès français à l’animateur), pour ne citer qu’eux. Lors de cette émission anniversaire, ils seront logiquement des dizaines à venir présenter leurs hommages. C’est vrai, tout téléspectateur a quelque chose en lui de Laurent Ruquier. Quant à savoir si c’est une bonne chose, c’est un autre débat!

Sur le même sujet
Plus d'actualité