Le pari réussi de Dave

France 3 a enfin réussi à occuper avec douceur et exigence ses spectateurs du dimanche après-midi. Merci Dave! 

ducotedave_1_france_3

En septembre 2014, quand France 3 accepte (enfin) d’offrir à Dave les commandes d’un projet jusque-là refusé par la chaîne, le chanteur originaire d’Amsterdam jubile. La case, où Daniela Lumbroso avait sévi avec Chabada et où Natasha St-Pier avait pris le relais avec le très lisse Les chansons d’abord, semble faite pour lui. On se sent très vite au chaud dans ce salon feutré où l’on parle musique, rencontres, passé et projets en toute décontraction, avec des guitares qui démangent les invités. Challenge réussi, donc: Dave est pareil à lui-même, sans langue de bois ni prise de tête, ravi de tailler une bavette avec des artistes qui évoquent à peine leur promo et comprennent très vite où ils sont tombés: chez un gars qui connaît le métier et sait de quoi ils parlent.

Les audiences ayant acquis un joli rythme de croisière, l’aventure Du côté de chez Dave semble promise à une longue série de paisibles rendez-vous de fin de week-end. Surtout que le casting, lui, ne fait que bonifier au fil des semaines. C’est d’autant plus vrai quand on regarde les noms de ceux qui ont répondu présent ce dimanche: Salvatore Adamo, Arno et Feu! Chatterton. Les deux premiers ne sont plus vraiment à présenter: ils viennent de chez nous, ils n’ont peur de rien et se réinventent à chaque sortie avec le même besoin de ne jamais décevoir. Quant à Feu! Chatterton, leur rock baroque, dandy et vibrant constitue indiscutablement l’une des plus belles surprises de l’histoire récente de la chanson française. Le groupe, originaire de Paris, vient présenter son premier album « Ici le jour (a tout enseveli)« , qui regorge de poésie et de mélodies remarquablement ficelées. Et le look des gaillards… se fondra parfaitement dans le décor. On se répète, mais tant pis: merci Dave, on t’aime!

Plus d'actualité