L’exil, vu sous l’œil des enfants

Lesbos, l'île des enfants de l'exil

ileenfantsexode_2_france_2

A l’origine, Lesbos renvoie plutôt à la Grèce antique, à la poétesse Sappho et à la culture d’oliviers. Aujourd’hui, il s’agit surtout de la première étape, depuis la Turquie, pour les réfugiés fuyant les lourds conflits syrien et irakien. Infrarouge nous propose ce soir un documentaire sur ce long parcours d’exil, vu sous l’œil des enfants. Leurs noms? Mary, Oussama, Ayma ou Jumana. Ils ont quitté la Syrie avec leurs parents. Avec un rêve de sécurité en tête. Leur parole surgit à l’écran, sans calcul, et dévoile une face moins connue de la « crise » des réfugiés. Après le choc, sans véritable lendemain, de la photo d’Aylan Kurdi, le petit garçon noyé et échoué sur une plage turque, L’île aux enfants de l’exode contribue à donner un visage aux victimes de première ligne du désordre inextricable qui règne au Proche-Orient.

Sur le même sujet
Plus d'actualité