Avenida Brasil, entre revanche et passion

Jadis risée du petit écran, les telenovelas ont acquis une renommée mondiale et s’exportent…

avenidabrasil_1_france_televisions

Alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille, l’adorable Rita fut victime de Carminha, son abominable belle-mère. Après que la marâtre a fait assassiner son riche papa, l’enfant a été abandonnée dans des conditions épouvantables. Des années plus tard, Carminha et son amant profitent de la fortune vilement acquise. Et Madame décide d’engager un chef à domicile. C’est la jolie Nina qui a ses préférences. Ce que Carminha ignore, c’est que Nina n’est autre que – coup de tonnerre – Rita! Une Rita bien décidée à venger son père, bien évidemment. La seule faiblesse dans son plan? Jorginho, fils adoptif de Carminha et ami d’enfance de Rita (qui, bien sûr, ne la reconnaît pas immédiatement, ça serait trop simple). A cela il faut ajouter Tufão, l’innocent époux de Carminha, et Max, l’amant diabolique… Nina va-t-elle assouvir sa vengeance, quitte à perdre son humanité? Réponse en près de 200 épisodes…

Si ce résumé d’Avenida Brasil vous rappelle Les feux de l’amour ou Top Models, c’est tout à fait normal. C’est une telenovela, équivalent hispanique du soap américain. Le genre, encore confidentiel il y a quelques années, acquiert ses lettres de noblesse. La mondialisation de ces fictions passe notamment par les Etats-Unis, qui abritent une large population hispanophone. Si, dans un premier temps, ces séries se sont exportées telles quelles – comme Violetta, la telenovela pour ados -, les producteurs hollywoodiens ont flairé le bon filon. Ils se sont lancés dans l’adaptation de certains grands succès issus de la télévision du centre et du sud de l’Amérique. Yo soy Betty, la fea est devenu Le destin de Lisa et Ugly Betty tandis que Juana la virgen s’est transformé en Jane The Virgin, une série très réussie et pleine d’autodérision. Les projets sont nombreux. Amateurs d’histoires d’amour tirées par les cheveux, de complots improbables et de retournements de situation impossibles, la décennie à venir sera la vôtre!

Plus d'actualité