Empathie animale

Et s'il y avait parmi les animaux, des caractères empathiques et généreux?

cequeressententanimaux_1_arte

Le fameux primatologue et psychologue Frans De Waal décrivait en 2010 comment un éléphant voyant était capable, par altruisme, d’aider un éléphant aveugle à s’orienter. Son livre, intitulé L’âge de l’empathie, explique que si l’animal (comme l’homme!) nourrit une tendance naturelle à la compétition, il est tout autant capable de compassion. Arte se pose la question, ce soir, de la capacité des animaux à nourrir des sentiments complexes de ce type. Sont-ils capables de morale, ou de justice? Le document se promène à l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig et à l’Université Emory d’Atlanta pour répondre à ces questions. Là-bas, on y découvre que des chimpanzés et les éléphants sont capables non seulement d’empathie mais aussi de mettre en place des structures de collaboration et des mécanismes pour renforcer la cohésion sociale.   

Plus d'actualité