Suits et fin

Une fin de saison qui met un point d'honneur à développer la psychologie de ses héros.

suits_3_doc

Alors que les USA vont savourer cet été la sixième saison de la série judiciaire, Club RTL diffuse (enfin) la conclusion de sa deuxième année. Précédemment, on s’en souvient, le devenir de la compagnie dans laquelle bossent les deux avocats héros était en suspens: qui allait la contrôler? Un temps pressenti pour s’imposer, le fondateur Daniel Hardman (David Costabile, vu dans Damages) avait été finalement écarté… Jusqu’alors, jamais le feuilleton lancé en 2011 n’avait d’ailleurs atteint un tel degré de tension. Reste qu’au moment de cette reprise, la situation est à l’évidence confuse. Même si on devrait y voir plus clair dans ces inédits, il n’est pas improbable que des rebondissements viennent bousculer certaines certitudes. « Maintenant qu’ils ont gagné leur guerre contre Hardman, les personnages vont devoir gérer les conséquences de leurs actions sur la firme, prévient Aaron Korsh, producteur exécutif de la fiction. « Elle est à présent fragilisée, et tout le monde le sait. Ce contexte difficile va créer de nouveaux conflits en son sein. »

Histoire de faire retomber la pression, celui qui est également le créateur de Suits a fait le choix de focaliser ces derniers chapitres sur la vie privée du tandem. Mike (Patrick J. Adams, Orphan Black) – embauché alors qu’il n’est pas diplômé et toujours en deuil de sa grand-mère – va poursuivre son aventure avec l’une de ses ex qui s’avère mariée. Tandis que de son côté, Harvey (Gabriel Macht, En territoire ennemi), cet invétéré coureur de jupons, décide de fréquenter Zoe Lawford (Jacinda Barrett l’épouse de… Gabriel Macht!). « Il faut y voir une évolution pour lui, souligne le scénariste. Il est désormais prêt à s’investir dans une relation… » Mais jusqu’à quel point? Réponse dans ces six chapitres qui tiennent toutes leurs promesses.

Sur le même sujet
Plus d'actualité