Raccommodage à la colombienne

Adapté de la BD de Clément Belin et Serge Perrotin

aunomfils_3_arte

Michel est un ouvrier soudeur en perdition dans les chantiers de construction navale de Brest. Son épouse est morte. Et avec son fils, Etienne, ça ne va pas mieux. Le gamin est d’ailleurs parti en Colombie. Un voyage initiatique comme tous les ados en rêvent. Michel, lui, dans son âme de soudeur, veut recoller les morceaux. Il part de sa Bretagne pour la Colombie. A travers ce récit d’amour et d’empoignades familiales, adapté de la BD éponyme, Au nom du fils tisse une réflexion à la fois sur le devenir des ouvriers en France mais aussi sur les rêves d’utopie sociale d’une partie de la jeunesse. Le réalisateur nous dépeint une Colombie touchée par des années de conflit mais dotée d’une réelle énergie vitale et positive.

Plus d'actualité