Plus inquiétant que la fiction

Les (pires?) années Mafia

retourauxsources_belga

Implantée en Sicile depuis plus de deux siècles, Cosa Nostra (la mafia sicilienne) a connu une période charnière de la fin des années 70 à la fin des années 90. Salvatore « Totò » Riina, parrain issu de Corleone (le village qui inspira Francis Ford Coppola pour son Parrain), organisa d’innombrables massacres. Personne n’était à l’abri: membres de clans ennemis, personnalités politiques, juges antimafia et même certains de ses alliés. Résultat? Des milliers de morts en moins de deux ans. Et des réactions en chaîne. C’est sous le règne de Totò Riina que l’omerta fut brisée pour la première fois. Suite aux aveux du premier repenti, la justice italienne organisa le Maxi-Procès, au cours duquel plus de 360 personnes furent condamnées pour association mafieuse. Après l’assassinat du  célèbre juge antimafia Giovanni Falcone, la population se révolta, entraînant l’arrestation de Totò Riina. Depuis la vague de condamnations, Cosa Nostra se fait plus discrète. Certains estiment qu’elle panse ses plaies. Pourtant, rares sont les commerçants de Palerme qui ne versent pas de pizzo (taxe payée à la mafia en contrepartie de sa « protection »)…

Sur le même sujet
Plus d'actualité