Esprits rebelles

Graine de violence

principal_1_doc

Chasser la violence d’un lycée en redonnant aux élèves le goût d’apprendre. D’autres ont déjà raconté cette histoire. Pourtant, The Principal vaut la peine d’être vu. D’abord, parce qu’il parvient à s’éloigner rapidement des intrigues du même style, et qu’il donne à voir une part trop méconnue de l’Australie, pays d’origine de cette production. Ensuite, pour le comédien Alex Dimitriades, célèbre pour avoir été l’ado-héros de Hartley cœurs à vif, que l’on redécouvre ici complètement dans le rôle de Matt Bashir. Un ancien prof promu à la tête d’un établissement de seconde zone et qui, avec ses méthodes particulières, va tenter de conférer un peu de dignité aux étudiants. Jusqu’à ce qu’un meurtre vienne compromettre ses efforts. À noter, la présence au casting d’Aden Young (Rectify), en tant que détective.

Plus d'actualité