Vide-greniers, brocantes et enchères, le business de la récup

Second life

maisons_france_5_belga

Il n’y a pas si longtemps, acheter en deuxième main était considéré comme gênant, signe de problèmes financiers. Mais la pratique est devenue tendance, quel que soit le milieu social. Chiner pour donner une seconde vie à un vêtement, un meuble ou un accessoire, c’est comme consommer bio: à la fois écolo et bobo. Si en plus cela permet quelques économies… Dès lors, tout un business entoure la récup: sites Internet, brocantes, vente aux enchères… permettent à certains de s’enrichir de manière substantielle. Les professionnels se frottent les mains tandis que les clients se réjouissent de leurs bonnes affaires. Le documentaire de ce soir se penche sur le milieu de la récupération en France. On y découvre que tout peut trouver nouvel acquéreur. Et lorsqu’on dit tout, cela va du plus utile au plus absurde…

Sur le même sujet
Plus d'actualité