Belmondo par Belmondo

De longues discussions pour convaincre Bébel de sortir de sa réserve.

belmondo_2_-_tf1

C’est l’ode d’un fils à son père. Un road-movie sur les traces d’un cinéma aujourd’hui révolu, où Jean-Paul Belmondo, 82 ans, revisite les lieux de ses grands films, en compagnie de Paul, son fils, qui s’est lancé dans le projet en partie parce que pas un jour ne passe sans qu’on « lui demande des nouvelles de son père ». Or, dans la plupart des documentaires sur sa personne, Belmondo n’intervient pas. Il invoque un souci de discrétion. Mais pour son fils, il a accepté de se confier. Et on part avec ce duo rapproché sur les routes italiennes, où il a tourné La Ciociara de De Sica, avec Sophia Loren, ou à Paris, où il tournait ses cascades lui-même, comme au Brésil, à la poursuite de L’homme de Rio. Un documentaire qui aura nécessité deux ans de travail, des allers-retours dans la nonantaine de films de Belmondo et de longues discussions pour convaincre l’acteur de sortir de sa réserve.

Plus d'actualité