Monte le son, le livre: Nicolas Godin à la Villa Medicis

Un air de Bach

godin_1_-_doc

A l’origine, il y avait deux hommes, Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin. Ils évoluaient dans ce qu’on appelle désormais la French Touch, au milieu des années 90, et lancèrent Air. En 1999, Sofia Coppola a voulu reprendre leur album « Moon Safari » pour Virgin Suicides mais le duo fait une contre-proposition sous forme de bande-son originale. Quinze ans plus tard, des dizaines de salles de concerts et de festivals écumés, Nicolas Godin a eu envie d’autres choses, et sorti cette année « Contrepoint », dont la version live proposée ce soir a été enregistrée à la fameuse Villa Medicis à Rome. Godin a décidé, pour cet album, d’un défi, assez loin des sonorités de Air et lorgnant davantage vers le jazz, voire le rock, mais aussi le classique, car chaque morceau se propose de partir d’une des œuvres de Bach avant d’en offrir une interprétation toute personnelle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité