Mes chers disparus

L'esprit de famille

mes_chers_1_-_france_2

Resté deux ans dans les tiroirs de France 2, Mes chers disparus fait finalement son apparition pour les fêtes de Noël. Une petite série sans autre prétention que celle de divertir, où l’on fait la connaissance de Marianne, employée de mairie, que sa situation financière oblige à vendre la vieille maison familiale. Dépitée, la jeune femme se recueille devant le caveau de ses ancêtres, à qui elle confie son désarroi. Et pouf! Voilà les fantômes de ses aïeux en chair (froide) et en os dans son salon: son arrière-grand-père, fauché par une balle en 1917, sa grand-mère bigote et sa hippie de mère fumeuse de joints vont alors tenter de l’aider, tout en provoquant un joyeux bazar. Des revenants bien caricaturaux, pour une comédie tricotée avec du gros fil. Mais la bagatelle n’est pas désagréable. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité