Vers une inconditionnelle liberté

Le dehors et le dedans

inconditionnelle_3_-_rtbf

Avec une impatience fébrile, Jean-Marc Mahy attend sa libération définitive. Envoyé en prison à l’âge de 17 ans, le jeune homme a été condamné à perpétuité pour avoir causé la mort de deux personnes. Après vingt ans derrière les barreaux, il obtient sa libération conditionnelle. Dix années à n’être ni vraiment dedans, ni vraiment dehors, que le quadragénaire a décidé de mettre à profit en témoignant de son parcours. On le suit dans ses interventions comme dans les répétitions de sa pièce Un homme debout, écrite avec le metteur en scène Jean Michel Van Den Eeyden, directeur du Théâtre de l’Ancre à Charleroi. Un quotidien singulier, qui raconte à la fois la violence de l’univers carcéral et celle d’une société qui peine à remettre les compteurs à zéro. Forte et touchante, la parole de l’ex-détenu porte une indispensable réflexion sur le rôle de la prison, les réponses à donner à la délinquance et le hiatus entre le pardon de la justice et celui des hommes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité