Chirac: la bio

Il serait pour les Français le président le plus sympathique de la Ve République. Mais qui est vraiment Chirac?

chirac_5_-_reporters

Est-ce son âge avancé? Sans doute. Mais pas seulement. Même du temps où sa belle énergie ne le quittait pas, Jacques Chirac suscitait une sympathie certaine, y compris chez ses détracteurs. Ce côté terrien, flattant la croupe des vaches au Salon de l’agriculture avec un plaisir évident, aimant ripailler et lever le coude dans cette Corrèze où il se sentait visiblement bien mieux que dans les dîners parisiens. Ses manières de « chien fou » comme le dira Valéry Giscard d’Estaing, qui l’amènent parfois à prendre de bien mauvaises décisions – à la tête de l’Etat, il dissout l’Assemblée Nationale en 1997, provoquant la victoire de la gauche. Un président filou, que l’on prend volontiers pour un inculte, mais toujours populaire. L’image ne convient pas à Franz-Olivier Giesbert, dont le documentaire ambitionne de montrer « le vrai Chirac ». « Son » Chirac. Bien plus complexe que l’inoubliable marionnette des Guignols avec laquelle on le confondait presque. Un jeune homme qui rêve de voyages et d’aventures lointaines, quand son père le renvoie à Polytechnique. Un étudiant idéaliste qui balance à Michel Rocard, alors jeune militant socialiste: « Vous êtes trop à droite pour moi ». Un passionné d’archéologie et de civilisations anciennes, qui se cache pour lire des poèmes pendant de trop longues réunions politiques. Et dégage « une humanité » pointée par un François Hollande qui ne fait pas mystère de leur plaisir à converser. Le portrait dressé par Giesbert n’occulte pas les scandales, les affaires, les questions – est-il convivial ou clientéliste? Influençable ou opportuniste? Mais il exprime surtout l’affection que le journaliste, on le sent, porte à l’homme derrière le masque du politique. Forcément subjectif, mais ponctué d’intéressantes interventions – parmi lesquelles la parole toujours très franche de l’inénarrable Bernadette Chirac.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité