Zoo Saison 1

Ou quand la race humaine est menacée par une faune devenue incontrôlable…

zoo_1_-_tf1

La popularité des romans de l’Américain James Patterson n’est plus à prouver. Présenté comme un maître du suspense, l’auteur a d’ailleurs souvent vu ses best-sellers adaptés au cinéma (Le masque de l’araignée, Alex Cross…) comme à la télévision (Women’s Murder Club). Dernier exemple en date: la transposition de Zoo (qu’il a écrit avec Michael Ledwige et écoulé à quatre millions d’exemplaires à travers le monde) qui débarque chez nous, à la fois sur RTL-TVI et TF1. Déclinée à la sauce semi-horrifique, cette série met en scène un univers dans lequel les animaux pètent soudainement un câble. Jusqu’alors au sommet de la chaîne alimentaire, l’homme craint désormais pour sa survie. Heureusement, une équipe de cinq personnes va chercher à comprendre ce revirement de situation pour mieux l’endiguer. Parmi ceux-là, on retrouve Jackson Oz (James Wolk), un expert de la faune sauvage, la journaliste Jamie Campbell (Kristen Connolly), le vétérinaire Mitch Morgan (Billy Burke), le guide de safari Abraham Kenyatta (Nonso Anozie) et l’agent français Chloe Tousignant (Nora Arnezeder).

Que celles et ceux qui auraient d’ores et déjà dévoré l’œuvre originale se rassurent: le scénario de ce feuilleton – supervisé par le romancier lui-même – fait le choix de se diriger vers une tout autre direction, notamment dans sa conclusion. Mais ce qui fonctionnait sans doute dans ses écrits passe beaucoup plus mal sur le petit écran. Certaines séquences frôlent même le ridicule, alors qu’elles se veulent on ne peut plus sérieuses, et empêchent ainsi le téléspectateur de se prendre réellement au jeu. Malgré des audiences pour le moins décevantes, la production a tout de même été renouvelée aux États-Unis. À noter que son générique musical est signé par le cinéaste John Carpenter (La nuit des masques).

Sur le même sujet
Plus d'actualité