Soirée Fritz Lang

Arte donne un coup de projecteur sur le réalisateur Fritz Lang. 

fritz_lang_3_-_reporters

Réalisateur absorbé par « le tueur qui sommeille en chaque homme », Lang n’a eu de cesse dans sa filmographie de creuser le sujet de la complexité humaine. A l’intérieur de genres aussi variés et différents que le film noir onirique (La femme au portrait), le western (Le retour de Frank James) ou encore le film d’aventures (Les contrebandiers de Moonfleet). C’est évidemment aussi le cas pour M, le maudit (ce soir à 20h45), son premier film parlant, dans lequel la traque d’un abominable tueur d’enfants par des assassins de la pègre retourne comme une crêpe les notions parfois relatives de « Bien » et de « Mal ». Mais ce chef-d’œuvre est le signe surtout du témoin visionnaire de son époque que fut le cinéaste (le film annonce, tel le sifflement-leitmotiv du tueur « M » incarné par un Lorre halluciné, les crimes à venir d’une Allemagne qui dégénère). Et de la fascination d’une filmographie prolixe et fascinante jamais prise en défaut. La preuve encore avec Espions sur la Tamise (22h45), mystère d’espionnage aux accents comiques, où plane, au détour de plans expressionnistes de toute beauté, un sentiment étrange de malaise… Deux facettes de cet immense auteur à voir ce soir sur Arte. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité