NCIS: Nouvelle-Orléans, saison 1

On reprend les mêmes et on continue

ncis_1_-_doc

Véritable institution, série la plus regardée aux USA et dans le monde, NCIS ne pouvait échapper à des spin-off. Après la création de NCIS: Los Angeles en 2009, les producteurs ont décidé de surfer à nouveau sur la marque. Ainsi est né NCIS Nouvelle-Orléans, qui, porté par Scott Bakula (Code Quantum), a tout de suite trouvé son public – une saison 2 est en cours de diffusion aux Etats-Unis. Ce succès n’a pas fait les affaires de NCIS: Los Angeles, qui a perdu près de la moitié de ses fans en une saison. La série mère, de son côté, est indétrônable, merci pour elle. Les spectateurs américains peuvent accepter deux NCIS dans leur vie. Pas plus. Difficile de se prononcer sur les Belges puisque la série, interrompue après le 18e épisode pour céder la place à NCIS, ne reprend que ce soir le fil des 5 derniers épisodes…

Plus d'actualité